Piatok, 20. januára 2017, meninyDalibor, zajtra Vincent
Dnes prezretých 13482 študentských prácOnline: 2159 mladých ľudí

:: Prihlásenie

:: Odporúčame

:: Cudzie jazyky » Francúzština

:: Taux de change Euro

:: KATEGÓRIE - Referáty, ťaháky, maturita:

La Slovaquie

Autor: Dievča ivana123 (28)
Typ práce: Referát
Dátum: 16.01.2014
Jazyk: Francúzština
Rozsah: 2046 slov
Počet zobrazení: 1597
Tlačení: 215
Uložení: 207
Praktické!

La Slovaquie
 
L'introduction
Chers touristes. Nous voudrions vous metre en rapport avec notre pays natal, c'est---dire, avec la Slovaquie et vous l'aprocher du point de vue historique, géographique et même régional. Nous aussi voudrions apprendre beaucoup de nouveaux faits par l'intermédiaire de notre travail, surtout en ce qui concerne notre histoire et nos monuments. De ce point de vue nous supposons que notre pays peut être fier de beaucoup de choses et notre but est de le prouver. Plusieurs nations pensent de nous que nous habitons toujours dans les grottes, que nous ne connaissons pas d'industrie ou que nous n'avons rien - leur proposer et nous ne sommes pas intéressants dans aucun sens. Peut-être vous vous le pensez de nous aussi mais nous essayons de réfuter votre fausse supposition. Nous sommes la jeune république, nous existons seulement  depuis 14 ans mais nous sommes quand même étonnés quand les gens n'ont jamais entendu de nous. Les Slovaques sont adroits, habiles, affables, ils aiment s'amuser mais ils préfèrent régulierment concourir avec leurs voisins tchèques. Les Slovaques ont également un esprit sportif. Les gens ici sont liés - la nature, laquelle il faut sûrement voir pendant votre visite. Faites-vous-même votre idée...

LA RÉPUBLIQUE SLOVAQUE
 
Superficie: 49 036 km2
Nombre d'habitants: 5,3 mil.
Densité de population: 109 habitants / km2
La capitale: Bratislava (450 mille d'habitants)
Situation: La République Slovaque se trouve en Europe centrale entre 16°50' - 22°34' de longitude Est et entre 47°44' - 49°37' de latitude Nord. Des mesures géographiques attestent qu'au sommet de la colline Krahule - proximité de la ville historique de Kremnica en Slovaquie centrale se trouve le centre géographique de l'Europe. Le relief du pays se caractérise par de grandes différences d'altitude, de 94 m dans la Slovaquie orientale (Streda nad Bodrogom) jusq'- 2655 m (pic de Gerlach) dans les Hautes Tatras. Le territoire au nord et en Slovaquie cetrale est montagneux. Il est couvert par le massif des Carpates. Au sud il s'étend dans la Plaine du Danube et la Plaine de la Slovaquie orientale. Le fleuve le plus important est le Danube. C'est une voie fluviale qui relie la Slovaquie aux ports de la Mer Noire et par le canal Rhin-Main-Danube, aux ports de l'Europe de l'Ouest.
- point le plus nord : Oravská Polhora: 49°37' de latitude Nord
- point le plus sud: Patince: 47°44' de latitude Nord
- point le plus ouest: Záhorská Ves: 16°50' de longitude Est
- point le plus est: Nová Sedlica: 22°34' de longitude Est
frontières: La Hongrie: 678 km
La Pologne: 597 km
La Tchéquie: 240 km
L'Autriche: 107 km
L'Ukraine: 98 km

Climat: Le territoire slovaque se trouve dans une zone climatique tempérée, avec un rythme régulier des saisons. Il y a les quatres saisons de l'année. Les régions les plus chaudes et les plus sèches se trouvent dans les plaines du Sud et de l'Est de la Slovaquie. Le mois le plus froid est janvier, avec des températures nocturnes de -10°C - -15°C, le plus chaud est juillet avec des températures maximales diurnes autour de 32°C. En hiver, il y a souvent des différences de températures, où dans les vallées, on a des températures plus basses que sur les collines voisines.

La Constitution: La République Slovaque est un état démocratique où les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire sont autonomes. Tout le pouvoir découle de la volonté du peuple, qui - travers les élections libres, démocratiques et universelles, exprime son opinion en élisant les députés de l'autorité législative. La constitution assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens de sexe, de religion, de race, de nationalité, de condition sociale et d'orientation politique. La constitution a été adoptée le 1er septembre 1992, suite aux deuxième élections libres après la chute du régime communiste. A l'époque l'état commun des nations slovaque et tchèque existait encore – la République fédérative Tchèque et Slovaque. La République Slovaque est née le 1er janvier 1993 comme État démocratique souverain et sa Constitution est entrée en vigueur le même jour.

Le Parlement: Le Parlement slovaque s'appelle le Conseil National de la République Slovaque (NR SR). Les députés du Parlement, est également le Président de la République, sont élus par les citoyens. Le mandat du Conseil National dure quatre ans. En conformité avec la Constitution, le Conseil National est composé de 150 membres. L'électeur doit atteindre un âge de 18 ans. La constitution donne des pouvoirs considérables au Parlement. Le siège du Conseil National est Bratislava.

Le Gouvernement:
Le Gouvernement est l'autorité suprême du pouvoir exécutif. Il est composé du Premier Ministre, des Vicepremiers Ministers et des Ministers. Le gouvernement est formé suivant les résultats des élections législatives.

Les symboles du pays:
L'emblème de l'État – écusson du gothique primitif portant, sur fond rouge, une double croix argentée dressée sur la plus haute l'ensemble de trois collines bleues au centre.
 
Le drapeau national – se compose de trois bandes longitudinales
de couleur blanche, bleue et  rouge, de haut en bas. Sur la face du drapeau
 national se trouve l'emblème d'État de la République Slovaque. 
 
Le sceau de l'État – constitué de l'emblème d'État entouré  d'une
inscription circulaire portant le nom de la République Slovaque. 
 
L'hymne nationale – elle est composé des deux premières strophes du chant „Nad tatrou sa blýska“ dont les paroles sont du poète Janko Matuška (1821-1877)

Les paroles: 

Nad Tatrou sa blýska, hromy divo bijú
Zastavme ich, bratia,
veď sa ony stratia
Slováci ožijú
To Slovensko naše posiaľ tvrdo spalo,
ale blesky hromu
vzbudzujú ho k tomu
aby sa prebralo.
 
L'HISTOIRE
Le territoire de l'actuelle Slovaquie a été occupé plusieurs fois dans le passé par les Celtes, Germains et depuis le Ve siècle par les Slaves, qui s'y sont fixés. Ils formèrent  au VIIe siècle l'empire dit de Samo et au IXe siècle ces tribus s'unissèrent pour former l'empire de la Grande-Moravie, très forte jusqu'- la mort de Svätopluk. Puis la Slovaquie pendant 900 ans fait partie de la Hongrie. Du XIe au XVe siècles, la Hongrie vit une période d'essor culturel et économique, interrompue par l'invasion mongole (1241-42). Pendant ces siècles les villes reçoivent du monarque des libertés et des privilèges. Du XIIIe au XVe siècles naissent plusieurs villes minières: Banská Štiavnica (mines d'argent), Kremnica (l'or), Banská Bystrica (le cuivre). Les villes plus importantes ont déj- leurs écoles. En 1467 on ouvre une université - Bratislava sous le nom de l'Academia Istropolitana. Au XVIe siècle, les Turcs envahissent le pays gouverné par les Habsbourgs et la capital de la Hongrie devient en 1536 Presbourg (Bratislava). Pendant 3 siècles, les rois hongrois y sont couronnés, dans la cathédrale St. Martin. Trnava devient le siège de l'Archevêché et en 1635 ici naît une nouvelle université. Une autre université est fondée en 1657 - Košice. L'une des causes de la défaite de la Hongrie était la mauvaise volonté de l'aristocratie hongroise de soumettre ses intérêts au pouvoir central. Tout le XVIIe siècle est marqué par les révoltes hongroises.

Les gouvernements de Marie-Thérèse et des on fils Joseph II. établissent des bases d'administration d'un Etat moderne,l'Etat favorise la naissance de manufactures et réforme l'enseignement. Le latin maintient longtemps sa position dominante dans l'administration et dans la culture en Hongrie. En 1787 Anton Bernolák codifie la première forme de la langue slovaque littéraire, en prenant pour base le dialecte de la Slovaquie occidentale. Cette langue n'est acceptée que par les catholiques. L'intelligentsia protestante s'en tient au tchèque qui est aussi sa langue liturgique. La génération suivante, représentée par Ľudovít Štúr fait une nouvelle codification de la langue slovaque en 1843 basée sur le dialecte de la Slovaquie centrale, qui reste la base de la langue littéraire jusqu'aujourd'hui. Les Štúrovci établissent des symboles nationaux: l'hymne „Au-dessus des Tatras il fait des éclairs“, les couleurs nationales blanc-bleu-rouge – tous des symboles repris par la République slovaque d'aujourd'hui.

Au cours des années révolutionnaires, 1848-49, les Slovaques entrent pour la première fois sur la scène de l'histoire européenne comme une nation individuelle. Pendant le Soulèvement slovaque en septembre 1848 naît le Conseil national slovaque (Štúr, Hurban, Hodža), le premier organe politique représentatif slovaque. Le compromis austro-hongrois de 1867 permit - la Hongrie de pratiquer une politique de magyarisation forcée en Slovaquie entre 1868 et 1918. En 1907, le hongrois devint la seule langue l'enseignement primaire. Les efforts nationaux slovaques aboutissent le 28 octobre 1918, vers la fin de la première guerre mondiale, - l'instauration de la Tchècoslovaquie – la Slovaquie, la Ruthénie, la Bohême et la Moravie s'unnirent en seul Etat. Trois hommes ont joué un rôle déterminant: T. G. Masaryk, E. Beneš et M.R. Štefánik. A la suite des accords de Munich en 1938, aux termes desquels la Tchécoslovaquie fut contrainte de céder des territoires - l'Allemagne, la Slovaquie proclama son autonomie. Le 14 mars 1939  la République Slovaque est crée - la tête avec le Président Jozef Tiso (jugé criminel de guerre, il fut exécuté en 1947).

Le 29 août 1944, le Soulèvement national slovaque contre les fascistes, annonce la fin de la guerre et la restauration de la République tchécoslovaque. Après la guerre l'Etat devient un pays communiste. Ceux qui s'opposèrent - la dictature communiste furent envoyés dans des camps de travail. Le 21 août 1968 six cent mille soldats russes, allemands, hongrois, polonais et bulgares envahissent la Tchécoslovaquie et rétablissent l'ordre, nous parlons de le «Printemps de Prague». La chute du communisme en Tchécoslovaquie en 1989 raviva les tensions nationalistes slovaques. Le 17 novembre 1989 le gouvernement réprime sauvagement une pacifique manifestation d'étudiants lesquels déclenchent la «révolution de velours». Après les élections parlementaires en 1992 les deux partis vainqueurs aux élections en Bohême et en Slovaquie (V. Klaus et V. Mečiar) ont décidé de la separation complete. Le 1er janvier 1993, la République slovaque est déclarée. Après les élections en 1998 Mečiar fut remplacé par Mikuláš Dzurinda qui a réussi - remettre la Slovaquie sur les rails. Le pays intègre l'Union européenne le 1er mai 2004. 

Une industrie en cours de modernisation
L'agriculture
2,4 millions d’hectares sont consacrés - la production agricole en Slovaquie, soit près de la moitié de la superficie totale du pays. Pourtant, l’agriculture slovaque a vu son poids régulièrement diminuer dans l’économie nationale depuis des décennies. En 2003, la contribution de l’agriculture au PIB est de moins de 4 % et le pays est un importateur net de produits agricoles.
Dès 1990, la Tchécoslovaquie s’était engagée dans une série de réformes rapides du secteur agro-alimentaire, que la Slovaquie a poursuivie après la scission de 1993 avec moins de succès que son voisin tchèque. Grâce - la modernisation des équipements et - la restructuration des exploitations, les prix des produits agricoles sont bas, mais cette industrie est peu compétitive car mal gérée et souffrant de l'inefficacité de son principal client, l’industrie alimentaire. Souvent organisé en fermes coopératives, le secteur de l’élevage est moins performant que le secteur végétal, repris par de grandes entreprises. De plus, la consommation des produits végétaux s'est maintenue, les plus importantes étant les céréales (blé, maïs) et le sucre, tandis que celle des viande et des produits laitiers a fortement reculé ces dix dernières années.

L'industrie
Moins développée que sa contrepartie tchèque sous le communisme, l'industrie slovaque a toutefois réussi - préserver la compétitivité de certains secteurs. Traditionnel point fort du pays, l'industrie chimique a su se moderniser. De même, le secteur de l'automobile a profité de l'implantation de Volkswagen, qui a créé une certaine émulation auprès d'autres investisseurs étrangers (Sony, Lucus, Johnston Controls, Yazaki et bientôt Peugeot). Les autres secteurs importants sont l'industrie mécanique, la sidérurgie, l'énergie, le textile, le développement informatique et habillement.

Les services
La Slovaquie ne dispose pas encore d’un secteur du commerce de détail moderne. Dans la plupart des régions, le marché est dominé par les petits commerces. La commercialisation des produits souffre des faiblesses des infrastructures du marché de gros. Les structures monopolistiques ou oligopolistiques continuent - dominer La filière agro-alimentaire est oligopolistique et ses acteurs sont protégés par les liens étroits qu'ils entretiennent avec l’État. Les circuits de distribution sont cependant en voie de rationalisation, sous l'impulsion d'investisseurs étrangers tels que Carrefour ou Tesco. La Bourse de Bratislava (BCPB) a été créée en 1991 et a commencé - ses activités de cotation en 1993. Avec un total d'environ USD 3 milliards, elle possèdait en 2003 la plus faible capitalisation boursière d'Europe centrale.
Oboduj prácu: 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 (10-najlepšie, priemer: 5)
  Podobné práce Typ práce Rozsah Hodnotenie
Francúzština La culture et l’art en Slovaquie Referát 1810 slov 4

Vyhľadaj ďalšie vhodné študentské práce pre tieto kľúčové slová:

#slovaquie #lA SLOvaqui #la slovaquie #maturitne otazky z francuzstiny
0.035